Janvier 2024, 75 (1) – Search and matching (prospection et appariements)

Consultation sur Cairn

Image : Sciences Po

Au sommaire

Introduction. Jean-Marc Robin, lauréat du Prix de la Revue économique 2022
David N. Margolis


Human Capital and Search Models: A Happy Match
Thierry Magnac

The Task Content of Occupations
Luca Bittarello, Francis Kramarz, Alexis Maitre

Mixed-Effects Methods for Search and Matching Research
John M. Abowd, Kevin L. McKinney

On the Job Search and Business Cycles
Giuseppe Moscarini, Fabien Postel-Vinay

Models of Wages and Mobility in Frictional Labor Markets with Random Search
Rasmus Lentz

Functional Differencing in Networks
Stéphane Bonhomme, Kevin Dano

De quoi l’homogamie économique est-elle le signe ? Une application à l’Allemagne de l’Ouest
Marion Goussé, Nicolas Jacquemet, Jean-Marc Robin


Résumés / Abstracts

Introduction. Jean-Marc Robin, lauréat du Prix de la Revue économique 2022
David N. Margolis

Le jury du Prix de la Revue économique a décerné le prix 2022 à Jean-Marc Robin. « Fellow » de l’Econometric Society depuis 2007 (après que la médaille Frisch lui a été décernée en 2006), il est devenu membre sénior de l’Institut universitaire de France en 2019. Jean-Marc Robin a œuvré dans des conseils de sociétés savantes comme l’Econometric Society et l’International Association for Applied Econometrics. Lauréat de deux « Advanced Grants » de l’European Research Council (2010 et 2021), de deux financements de l’Agence nationale de la recherche (2007 et 2019) et du prix Philip Morris pour la science (1996), il a également été coéditeur ou éditeur associé pour de nombreuses revues d’économie en anglais, telles qu’Econometrica, The Economic Journal, Journal of Applied Econometrics et The Econometrics Journal, ainsi que pour les revues françaises Annales d’Économie et de Statistique et Économie & Prévision.
Actuellement professeur à Sciences Po Paris, Jean-Marc Robin a mené une carrière qui est le reflet de ses recherches actuelles, démontrant l’importance d’un bon appariement entre employeur et employé dans une recherche de travail. Après des études à l’École nationale de la statistique et de l’administration économique (ENSAE) puis un doctorat à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Jean-Marc Robin a rejoint l’Institut national de la recherche agronomique (INRA, devenu INRAE) en 1988. C’était un bon appariement qui a duré 14 ans, avec pour lui, de 2000 à 2002, la responsabilité de la direction du Laboratoire d’économie appliquée…

Human Capital and Search Models: A Happy Match
Thierry Magnac

We review a tractable model of human capital investments that can accommodate lots of heterogeneity and we investigate its compatibility with some job search and equilibrium wage models that have been proposed in the literature. We show that the log wage equation derived from the combination of these set-ups is additively separable in the process of human capital investments and the dynamic effects of the job ladder under a few conditions among which strict liquidity constraints and exogeneity of search are prominent. This is the case in particular with the popular model proposed by Bagger et al. [2014] in which the predicted wage equation can be generalized to accommodate richer heterogeneous effects due to endogenous human capital accumulation.
JEL Codes: D31, I24, J24, J31, J64.
Capital humain et recherche d’emploi : un mariage heureux
Nous présentons un modèle simple d’investissements en capital humain qui peut tenir compte d’une grande hétérogénéité entre agents, et nous étudions sa compatibilité avec certains modèles de recherche d’emploi et de salaire d’équilibre qui ont été proposés dans la littérature. Nous montrons que l’équation de salaire en logarithme dérivée de la combinaison de ces modèles est additivement séparable dans le processus d’investissement en capital humain et dans les effets dynamiques de l’échelle des emplois sous certaines conditions parmi lesquelles figurent des contraintes de liquidité strictes et l’exogénéité de la recherche d’emploi. C’est le cas en particulier du modèle populaire proposé par Bagger et al. [2014] dans lequel l’équation de salaire prédite peut être généralisée pour tenir compte d’effets hétérogènes plus riches dus à l’accumulation endogène de capital humain.

The Task Content of Occupations
Luca Bittarello, Francis Kramarz, Alexis Maitre

This paper evaluates how an increase in the supply of skilled labor affects task assignment within and between occupations. Guided by a simple theoretical framework, we exploit detailed information about individual workers’ tasks from multiple surveys to examine the impact of the doubling in the share of university graduates in the French workforce between 1991 and 2013. Our identification strategy uses variation in the change in the graduate share across local labor markets. We find that higher average educational attainment is associated with more routine, fewer cognitive and fewer social tasks within occupations and with fewer routine, more cognitive and more social tasks across occupations.
JEL Codes: J20, J24, J30.
Le contenu en tâches des professions
Cet article évalue l’impact d’une croissance de l’offre de travail qualifié sur l’allocation des travailleurs aux tâches, au sein et entre les professions. Guidé par un cadre théorique simple, nous exploitons des informations détaillées sur les tâches exercées par les travailleurs, mesurées dans les enquêtes afin d’évaluer l’impact d’un doublement de la part des diplômés du supérieur entre 1991 et 2013. Notre stratégie d’identification s’appuie sur la variation de l’évolution de cette part de diplômés entre les marchés locaux du travail. Nos résultats démontrent qu’une hausse du niveau de diplôme cause plus de tâches dites de routine, moins de tâches dites cognitives et moins de tâches dites sociales au sein des professions mais moins de tâches routinières, plus de tâches cognitives et sociales entre professions.

Mixed-Effects Methods for Search and Matching Research
John M. Abowd, Kevin L. McKinney

We study mixed-effects methods for estimating equations containing person and firm effects. In economics such models are usually estimated using fixed- effects methods. Recent enhancements to those fixed-effects methods include corrections to the bias in estimating the covariance matrix of the person and firm effects, which we also consider.
JEL Codes: J3, C5.
Méthodes à effets mixtes pour la recherche sur l’appariement
Nous étudions les méthodes à effets mixtes pour l’estimation d’équations contenant des effets individuels et d’entreprise. En économie, ces modèles sont généralement estimés à l’aide de méthodes à effets fixes. Les améliorations récentes de ces méthodes à effets fixes incluent des corrections du biais dans l’estimation de la matrice de covariance des effets individuels et d’entreprise, que nous considérons également.

On the Job Search and Business Cycles
Giuseppe Moscarini, Fabien Postel-Vinay

We propose a highly tractable way of analyzing business cycles in an environment with random job search both off- and on-the-job (OJS). Heterogeneity in productivity across jobs generates a job ladder. Firms Bertrand-compete for employed workers, as in the Sequential Auctions protocol of Postel-Vinay and Robin [2002]. We identify three channels through which OJS amplifies and propagates aggregate shocks: 1) a higher estimated elasticity of the matching function when allowing for OJS; 2) the differential returns to hiring employed and unemployed job applicants, whose proportions naturally vary over the business cycle; 3) the slow reallocation of workers through OJS across rungs of the job ladder, generating endogenous, slowly evolving opportunities for further poaching, which feed back on job creation incentives.
JEL Codes: J64, J31, D86.
Recherche en emploi et cycle économique
Nous proposons une analyse simple du cycle économique dans un modèle où les travailleurs employés comme les chômeurs cherchent des emplois en présence de frictions d’appariement. Une hiérarchie des emplois découle de leurs productivités hétérogènes. Les entreprises se font concurrence à la Bertrand pour attirer les travailleurs, suivant le protocole d’enchères séquentielles de Postel-Vinay et Robin [2002]. La recherche en emploi (REE) amplifie et propage les chocs agrégés par trois voies : 1) une plus grande élasticité de la fonction d’appariement en présence de REE ; 2) une différence de rendements à l’embauche entre chômeurs et employés, dont les proportions varient naturellement au cours du cycle ; 3) la lente réallocation des travailleurs par REE vers des emplois plus productifs, qui engendre une évolution endogène des rendements à l’embauche.

Models of Wages and Mobility in Frictional Labor Markets with Random Search
Rasmus Lentz

I survey frictional labor market models of equilibrium wage determination and mobility. Search is random. Competition between firms is in terms of value promises to workers. The exact nature of the competition dictates the distribution of value promises in the economy. Worker mobility and allocation to jobs are often understood directly from this part of the model. The survey details how employment contract design restrictions map contract values into wages.
JEL Codes: D4, D6, E24, J31, J41, J63, J64.
Modèles de salaire et de la mobilité dans le marché du travail avec frictions et recherche d’emploi aléatoire
J’étudie les modèles de détermination de l’équilibre des salaires et de la mobilité avec frictions sur le marché du travail. La recherche d’un emploi est aléatoire. La concurrence entre les entreprises se fait en termes de promesses de valeur faites aux travailleurs. La nature exacte de cette concurrence dicte la répartition des promesses de valeur dans l’économie. La mobilité des travailleurs et l’allocation des emplois sont souvent comprises directement à partir de cette partie du modèle. L’étude détaille comment les restrictions sur les contrats de travail traduisent les valeurs des contrats en salaires.

Functional Differencing in Networks
Stéphane Bonhomme, Kevin Dano

Economic interactions often occur in networks where heterogeneous agents (such as workers or firms) sort and produce. However, most existing estimation approaches either require the network to be dense, which is at odds with many empirical networks, or they require restricting the form of heterogeneity and the network formation process. We show how the functional differencing approach introduced by Bonhomme [2012] in the context of panel data, can be applied in network settings to derive moment restrictions on model parameters and average effects. Those restrictions are valid irrespective of the form of heterogeneity, and they hold in both dense and sparse networks. We illustrate the analysis with linear and nonlinear models of matched employer-employee data, in the spirit of the model introduced by Abowd, Kramarz and Margolis [1999].
JEL Codes: C18, C23, C33, C35.
Différences fonctionnelles dans des environnements de réseau
Les interactions économiques se produisent souvent dans des réseaux où des agents hétérogènes (tels que des travailleurs ou des entreprises) s’associent et produisent. Cependant, la plupart des approches d’estimation existantes nécessitent que le réseau soit dense, ce qui est en contradiction avec de nombreux réseaux empiriques, ou elles imposent des restrictions sur la forme de l’hétérogénéité et la formation du réseau. Nous montrons comment l’approche des différences fonctionnelles introduite par Bonhomme [2012] dans le contexte des données de panel peut être appliquée dans des environnements de réseau pour dériver des restrictions de moment sur les paramètres du modèle et les effets moyens. Ces restrictions sont valables indépendamment de la forme de l’hétérogénéité et de la densité du réseau. Nous illustrons l’analyse avec des modèles linéaires et non linéaires de données d’employeurs et d’employés appariées, dans l’esprit du modèle introduit par Abowd, Kramarz et Margolis [1999].

De quoi l’homogamie économique est-elle le signe ? Une application à l’Allemagne de l’Ouest
Marion Goussé, Nicolas Jacquemet, Jean-Marc Robin

L’homogamie économique est un phénomène largement documenté, qui est souvent interprété comme résultant d’une préférence pour l’entre-soi. Pourtant, les caractéristiques des conjoints dans un ménage conditionnent non seulement leur satisfaction à être ensemble mais également leurs décisions de division du travail. Nous présentons dans cet article une approche qui englobe à la fois le processus de formation des couples, le partage des ressources au sein du ménage, et la complémentarité des conjoints dans les activités du couple. Appliquée à l’Allemagne entre 2013 et 2019, cette approche montre que l’homogamie salariale est concentrée dans le haut de la distribution, que l’éducation a un poids très important dans les complémentarités des conjoints, et que le salaire et l’éducation jouent un rôle similaire dans les modalités de partage du revenu du ménage.
Classification JEL : C78, D83, J12, J22.
What does economic homogamy mean? An application to West Germany
Economic homogamy is a well-documented fact in demography. The preferred interpretation of this phenomenon is a preference for “entre-soi,” but the characteristics of the spouses in a household condition not only their satisfaction in being together, but also their decisions on the division of labor. In this article, we present an approach that encompasses both the process of couple formation, the sharing of resources within the household, and the complementarity of spouses in couple activities. Studying German data from 2013 to 2019, we show that wage homogamy is concentrated at the top of the distribution, that education has a very important weight in spousal complementarities, and that wages and education play a similar role in household income-sharing arrangements.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Revue économique (4 avril 2024). Janvier 2024, 75 (1) – Search and matching (prospection et appariements). Revue économique. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w5yr