CALL FOR PAPERS – APPEL À COMMUNICATION

Numéro Spécial Anniversaire – La Revue économique (1950-2025) :

Ouverture disciplinaire et Science ouverte

Le 75e anniversaire de sa fondation est l’occasion pour la Revue économique de faire un bilan d’étape et de proposer à la communauté des économistes francophones de réfléchir ensemble aux enjeux des transformations du secteur économique de l’édition et de son impact présent et futur sur notre discipline. En effet, la Revue confrontée à la transformation rapide de son modèle économique passe en accès ouvert dès 2024. Ces contraintes ne sont pas propres, mais pèsent aujourd’hui sur l’ensemble monde de l’édition scientifique et touche à des degrés divers toutes les sciences, des mathématiques à l’histoire, en passant par la biologie, la sociologie, la pharmacologie et, bien entendu, l’économie.

La Revue économique a donc choisi de consacrer un dossier à la science ouverte[1] dans le cadre du numéro spécial qui sera consacré à la célébration de son 75e anniversaire. L’objectif qu’elle poursuit est de proposer une série d’articles courts (6000 mots) où les économistes explorent avec les outils spécifiques de leur discipline sur les enjeux que recouvrent les différentes dimensions de la science ouverte.

Aussi, le comité éditorial de la Revue souhaite solliciter des contributions dans quatre domaines particuliers :

  1. Les données ouvertes : D’une part, la politique d’ouverture des données publiques prônée par la commission Européenne, relayée par l’État français, et, d’autre part, l’augmentation exponentielle des données disponibles en libre-accès sur le net a un impact important sur certains secteurs de l’économie et de la décision publique, mais aussi sur les pratiques des économistes, notamment en économie expérimentale, l’économie urbaine ou encore l’analyse économique du vote.
  2. L’accès ouvert : La politique d’accès ouvert aux publications qui est soutenu par une partie des scientifiques et, pour le cas particulier de la France, par le CNRS, en abaissant le coût de l’obtention de l’information au sein de la société remplit deux objectifs. Au plan politique et culturel, il favorise la diffusion des connaissances scientifiques au sein d’un public plus large. Au plan économique, elle accélère le progrès scientifique et technologique, notamment en facilitant la reproductibilité des résultats de la recherche. Toutefois, elle présente certains inconvénients sur lesquels il est intéressant d’analyser. En particulier, elle fragilise l’économie de la recherche en supprimant une partie importante des recettes des supports de diffusion de la science universitaire et à un moment où le besoin d’expertise fournit par les publications académiques est particulièrement élevé.
  3. Transparence : La transparence dans la recherche permet une évaluation plus approfondie des travaux scientifiques, renforce la confiance dans la validité des résultats et le caractère cumulatif de la science. Elle contribue à prévenir les pratiques frauduleuses et à assurer une conduite éthique dans la recherche scientifique. Elle facilite également l’innovation collaborative, via l’élimination des barrières à l’accès à l’information. Ces efforts envers plus de transparence ont amenés l’avènement de nouvelles pratiques telles que le pré-enregistrement des expériences ou encore tous les dispositifs mis en place dans le cadre de la recherche dite « reproductible ».
  4. Publicité de la recherche : La science ouverte favorise aussi l’engagement du public dans le processus de recherche. Elle permet de mobiliser des ressources et des compétences à l’échelle nationale et mondiale pour aborder des problèmes critiques, tels que les défis liés à la santé, à l’environnement ou à la démocratie.

Nous vous invitons donc à soumettre une contribution originale en français ou en anglais sur le site de soumission de la revue en suivant les indications indiquées sur son site avant le 15 septembre 2024: https://reveco.hypotheses.org/comment-soumettre-un-article.

Contact :

Béatrice Boulu-Reshef (beatrice.boulu-reshef@univ-orleans.fr)

Loïc Charles (loic.charles02@univ-paris8.fr)

 [1] Par « science ouverte », nous désignons « la diffusion sans entrave des publications et des données de la recherche », cf. https://www.ouvrirlascience.fr/plan-national-pour-la-science-ouverte/ (accédé le 21/01/2024).


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Revue économique (21 février 2024). CALL FOR PAPERS – APPEL À COMMUNICATION. Revue économique. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vvgz