Septembre 2023, 74 (5) – Avancées de la recherche en microéconomie appliquée à l’occasion des XXXVIIIes JMA (Rennes 2022)

Consultation sur Cairn
Image : CC0

Sous la direction de
Carl Gaigné, Thierry Kamionka, Yannick L’Horty, David Masclet

Au sommaire

Avancées récentes en microéconomie appliquée. Introduction
Carl Gaigné, Thierry Kamionka, Yannick L’Horty, David Masclet

The Voltage Effect
John A. List

Credit Market Imperfections, Urban Land Rents and the Henry George Theorem
Roberto Brunetti, Carl Gaigné, Fabien Moizeau

Le contrat carbone pour différences, un outil adapté pour la décarbonation de l’hydrogène ?
Corinne Chaton, Coline Metta-Versmessen

Comment la prévention remet en cause les monopoles d’assurance : le principe de non-équivalence des obligations d’assurance et d’auto-assurance
François Pannequin, Anne Corcos

La disparition des prix de retrait sur les marchés des produits de la mer
Le cas de la France

François-Charles Wolff, Frédéric Salladarre, Victor Vasse

Loi EGAlim : quels effets pour les consommateurs et la grande distribution ?
Céline Bonnet, Pauline Leveneur

Contrôle des chômeurs : sanctions et degré de preuve dans un modèle avec hétérogénéité de richesse
Sébastien Ménard, Solenne Tanguy

Quels facteurs expliquent la faible coopération en horticulture ?
Serge Blondel, Ngoc-Thao Noet


Résumés / Abstracts

Avancées récentes en microéconomie appliquée. Introduction
Carl Gaigné, Thierry Kamionka, Yannick L’Horty, David Masclet

Ce numéro spécial de la Revue économique a été réalisé à partir d’une sélection d’articles issus des communications présentées aux 38es Journées de microéconomie appliquée (JMA) qui se sont déroulées à la faculté des sciences économiques de l’Université de Rennes, les 2 et 3 juin 2022. Ces journées ont été conjointement organisées par le Centre de recherche en économie & management (CREM), le laboratoire SMART (Structures et marchés agricoles, ressources et territoires) et la Fédération de recherche TEPP (Théorie et évaluation des politiques publiques). Ces journées ont été un réel succès. Elles ont accueilli de nombreux chercheurs séniors, juniors et des doctorants dont les travaux originaux contribuent à élargir et enrichir les champs d’application en microéconomie appliquée.

The Voltage Effect
John A. List

Businesses, governments, and individuals have dealt with bringing ideas to scale, sometimes successfully, but all too often unsuccessfully. Scaling is at the core of my book The Voltage Effect (2022). In both the book and this paper, I aim to elucidate what I have learned from using economics to understand the world. The paper proceeds first by describing the origins of my work on scaling and The Voltage Effect. Scaling has long been considered an art, but there was clearly a need for a scientific understanding. Following the origins, is an overview of some of the key takeaways from The Voltage Effect: identifying ideas with the potential to scale and the tools to take ideas to scale.
JEL Codes : A10, A12, D01, D91.
L’effet de tension
Les entreprises, les gouvernements et les particuliers ont eu à faire face à la mise à l’échelle de leurs idées, parfois avec succès, mais trop souvent sans succès. Le passage à l’échelle est au cœur de mon livre The Voltage Effect (2022). Dans ce livre et dans cet article, je cherche à expliciter ce que j’ai appris en utilisant l’économie pour comprendre le monde. L’article commence par décrire les origines de mon travail sur la mise à l’échelle et de The Voltage Effect. La mise à l’échelle a longtemps été considérée comme un art, mais il y avait clairement un besoin de compréhension scientifique. Après les origines, on trouvera un aperçu de certains des principaux enseignements de The Voltage Effect : l’identification des idées susceptibles d’être transposées à plus grande échelle et les outils permettant de transposer ces idées à plus grande échelle.

Credit Market Imperfections, Urban Land Rents and the Henry George Theorem
Roberto Brunetti, Carl Gaigné, Fabien Moizeau

This paper investigates the credit market impact on urban land rents and the tax policy implications. We introduce a borrowing cost and a down-payment requirement in the canonical urban land use model. We first show that both imperfections lower equilibrium land prices in the most attractive city locations. This downward effect is more likely to occur when land is scarce and cities are large and endowed with inefficient transport infrastructures. Only the down-payment requirement generates utility differentials among homogeneous households (symmetry-breaking). We further show that the Henry George theorem, which posits that a confiscatory tax on land rents is sufficient to finance public goods, needs to be amended as aggregate land rents are lower than public expenditures. Depending on the nature of mortgage market imperfections, we derive optimal tax schedules.
JEL Codes: H20, R14, R21, R50.
Marché du crédit imparfait, rente foncière urbaine, et le théorème d’Henry George
Cet article étudie l’impact du marché du crédit sur les prix du foncier et ses implications en termes de politiques fiscales. Nous introduisons un coût à l’emprunt et une contrainte d’apport personnel dans le modèle standard d’économie urbaine. Ces imperfections s’avèrent réduire les prix de la terre dans les localisations les plus attractives. Cette baisse est d’autant plus forte que les terres sont rares et les villes peuplées et dotées d’infrastructures de transport inefficaces. La contrainte d’apport personnel peut générer des écarts d’utilités d’équilibre entre des ménages initialement homogènes. Le théorème d’Henry George, selon lequel une taxe confisquant les rentes foncières suffit à financer les biens publics, doit être amendé en présence de contraintes de crédit. Pour chaque type d’imperfections du marché du crédit, nous proposons un système de taxation optimale.

Le contrat carbone pour différences, un outil adapté pour la décarbonation de l’hydrogène ?
Corinne Chaton, Coline Metta-Versmessen

Le marché carbone EU-ETS n’est pas suffisant pour décarboner rapidement les secteurs où les technologies bas-carbone sont trop coûteuses par rapport aux technologies existantes. Pour y remédier, cette étude caractérise un « contrat carbone pour différences » (CCfD). Il s’agit d’un instrument qui garantit aux producteurs bas-carbone un prix carbone suffisant pour assurer la compétitivité de leur technologie par rapport à celles émettrices. Nous proposons une méthodologie pour concevoir les CCfD selon la région et le secteur d’application. Nous nous concentrons sur le développement de l’hydrogène par électrolyse comme alternative au vaporeformage du méthane. Du fait du double impact du prix carbone, nous soutenons que ce CCfD est un contrat complexe et qu’il devrait être défini pour des zones ayant un mix électrique homogène.
Classification JEL : D47, H23, O38, Q48, Q52.
The Carbon Contract for Differences, a Suitable Tool for the Decarbonation of Hydrogen?
The EU-ETS carbon market is not sufficient to rapidly decarbonize sectors where low-carbon technologies are too expensive compared to existing technologies. To address this, our study characterizes a carbon contract for differences (CCfD). This is an instrument that guarantees producers using low-carbon technology a sufficient carbon price to ensure the competitivity of their technology compared to emitting ones. We propose a methodology for policymakers to design CCfD according to their region and sectoral application. We focus on a CCfD for the development of hydrogen by electrolysis as an alternative to steam methane reforming. Due to the dual impact of carbon pricing, we argue that this CCfD is a complex contract and should be defined for areas with a homogeneous electricity mix.

Comment la prévention remet en cause les monopoles d’assurance : le principe de non-équivalence des obligations d’assurance et d’auto-assurance
François Pannequin, Anne Corcos

Dans un contexte de montée inexorable de la fréquence des risques climatiques et des catastrophes naturelles, les politiques publiques n’ont d’autre choix que de tâcher d’en contenir l’ampleur. Nous étendons le modèle de monopole d’assurance de Stiglitz [1977] pour étudier l’efficacité de trois schémas de couverture : la présence d’opportunités d’auto-assurance, les obligations d’assurance ou d’auto-assurance. Nous mettons en évidence trois résultats fondamentaux. Premièrement, l’existence d’opportunités d’auto-assurance crée un contre-pouvoir au pouvoir de marché d’un monopole d’assurance. Nous montrons en effet que, par rapport à un marché monopolistique avec assurance seule, les opportunités d’auto-assurance constituent, pour l’assureur, une menace qui a pour effet de réduire son pouvoir de marché et d’augmenter le bien-être des assurés. Deuxièmement, dans ce contexte, nous constatons qu’une obligation d’assurance aura des effets délétères sur l’assuré en dégradant sa situation et en rendant son pouvoir à l’assureur. Finalement, la propriété de substituabilité entre assurance et auto-assurance nous conduit à nous interroger sur les effets d’une obligation d’auto-assurance. Il ressort de notre modèle qu’auto-assurance obligatoire et assurance obligatoire ont des effets non équivalents. En effet, bien que l’obligation d’auto-assurance réduise la taille du marché de l’assureur, elle n’a aucun impact sur le bien-être de l’assuré. Les implications de ces politiques publiques sont discutées.
Classification JEL : D86, D42, G22.
How prevention challenges monopolistic insurance markets: the non-equivalent effects of insurance and self-insurance obligations
In a context of relentlessly increasing frequency of climate risks and natural disasters, public policy has no choice but to try to limit their magnitude. We extend Stiglitz’s insurance monopoly model (Stiglitz [1977]) to examine the effectiveness of three coverage schemes: the presence of self-insurance opportunities, mandatory insurance and mandatory self-insurance. We highlight three main findings. First, the market power of an insurance monopoly is challenged by the existence of self-insurance. We show that, compared to a monopoly market with insurance alone, self-insurance opportunities threaten the insurer, reducing its market power and increasing the welfare of policyholders. Second, in this context, we find that compulsory insurance has a detrimental effect on the insureds, worsening their situation and returning power to the insurer. Finally, the substitutability between insurance and self-insurance leads us to question the effects of self-insurance obligations. Our model shows that compulsory self-insurance and compulsory insurance do not have equivalent effects. While the compulsory self-insurance reduces the size of the insurer’s market, it has no effect on the welfare of the insured. The implications of these public policies are discussed.

La disparition des prix de retrait sur les marchés des produits de la mer
Le cas de la France

François-Charles Wolff, Frédéric Salladarre, Victor Vasse
La fin du système de prix de retrait a été instaurée sur les marchés européens de première vente des produits de la mer en janvier 2014. Cet article examine les conséquences de la suppression de ce dispositif de prix plancher sur les quantités et les prix à partir de données mobilisant plus de 11 millions de transactions collectées sur l’ensemble des marchés aux poissons français au cours de la période 2013-2014 et à l’aide d’une stratégie de différence de différences. Nous constatons que les quantités de poissons vendues ont diminué entre 2013 et 2014 pour les espèces concernées par la disparition des prix de retrait, alors qu’elles ont augmenté pour les autres espèces, avec un différentiel compris entre 9 et 13 points de pourcentage. Les résultats sont moins probants pour les prix, avec une estimation faiblement positive pour la différence de différences. Globalement, les estimations suggèrent que la réforme a contribué à préserver les stocks de poissons pour les espèces concernées par les prix de retrait jusqu’en 2013.
Classification JEL : Q11, Q22.
Assessing the end of withdrawal prices on fish markets
Evidence from France

The end of the withdrawal price scheme was implemented on European first-sale fish markets in January 2014. This paper examines the consequences of this floor price system dissolution on both quantities and prices using around 11 million transactions collected in all French fish markets over the period 2013-2014 and a difference-in-differences strategy. We find that quantities of fish sold have decreased between 2013 and 2014 for species concerned by the end of withdrawal prices, while they have instead increased for unaffected species with a differential of 9-13 percentage points. Evidence is less conclusive for fish prices, with a low positive difference-in-differences estimate. Overall, our results suggest that the reform has contributed to preserve fish stocks for species characterized by withdrawal prices till 2013.

Loi EGAlim : quels effets pour les consommateurs et la grande distribution ?
Céline Bonnet, Pauline Leveneur
Cet article étudie l’effet de la loi EGAlim sur les prix et ventes des produits alimentaires. Les données IRI de janvier 2017 à février 2020 révèlent une inflation de l’ordre de 1 % durant la première année qui a suivi l’entrée en vigueur de la loi. Cependant, grâce à la méthode d’identification causale des doubles différences, nous montrons que les trois mesures de cette loi, le relèvement du seuil de revente à perte et l’encadrement en volume et en valeur des promotions, n’ont pas eu un effet significatif à long terme sur les prix des produits composant le fond de rayon des magasins, excepté sur les trois premiers mois pour les produits d’appel ciblés par le relèvement du seuil de revente à perte. De plus, nos résultats suggèrent que l’encadrement des promotions jouerait un rôle non négligeable dans l’augmentation des prix payés par les consommateurs.
Classification JEL : D04, L50, Q18.
EGAlim law: effects for consumers and the retailing industry
This article analyzes the effect of the EGAlim law on prices and sales of food products. The IRI data from January 2017 to February 2020 reveal a 1% inflation during the first year following the EGAlim law. However, using the causal identification method of differences-in-differences, we show that the three measures of the law, the raising in the resale below cost threshold and the supervision in volume and value of promotions, do not have any significant effect on prices in the long run on the regular stock of stores, except for the first three months on the loss leaders specifically concerned by the raising of the resale below cost threshold. Moreover, our results suggest that the supervision of promotions would play a non-negligeable role in the increase in the prices paid by consumers.

Contrôle des chômeurs : sanctions et degré de preuve dans un modèle avec hétérogénéité de richesse
Sébastien Ménard, Solenne Tanguy

Cet article s’intéresse à l’application de la législation sur le contrôle des chômeurs par les conseillers Pôle emploi. Nous développons un modèle à trois agents (législateur, contrôleur et chômeur) avec asymétries d’information : l’effort de recherche des chômeurs et le comportement du contrôleur ne sont pas parfaitement observables. Nous montrons que lorsque le législateur prévoit des sanctions plus strictes, le contrôleur étant averse à l’erreur choisit un degré de preuve plus élevé afin d’éviter de sanctionner injustement les chômeurs. Des sanctions plus sévères ont donc un effet ambigu sur les incitations fournies aux chômeurs. Cet effet est hétérogène en fonction de leur niveau de richesse. L’introduction d’un système d’avertissements avant sanction renforce la crédibilité du contrôle en révélant de l’information sur le comportement des chômeurs.
Classification JEL: D82, H53, J65, J68.
Job-search monitoring: sanctions and standard of proof in a model with heterogeneous wealth
This article focuses on the application of the legislation on the control of the unemployed by Pole Emploi advisors. We develop a three-agent model (legislator, controller and unemployed) with information asymmetries: the search effort of the unemployed and the behaviour of the controller are not perfectly observable. We show that when the legislator provides for stricter sanctions, the controller, being error averse, chooses a higher degree of proof in order to avoid unfairly sanctioning the unemployed. Tougher sanctions thus have an ambiguous effect on the incentives provided to the unemployed. This effect is heterogeneous depending on their level of wealth. The introduction of a pre-sanction warning system strengthens the credibility of control by revealing information about the behavior of the unemployed.

Quels facteurs expliquent la faible coopération en horticulture ?
Serge Blondel, Ngoc-Thao Noet
Cet article étudie le comportement des horticulteurs face à l’urgence de coopérer pour mener des actions collectives. Ces dernières existent, mais sont souvent le résultat d’opérations ponctuelles. Lors d’un jeu du bien public, dans une enquête rémunérée en ligne, si les acteurs se révèlent altruistes et coopératifs, un biais apparaît : ils se jugent plus coopératifs que les autres, alors qu’en réalité ils ne le sont pas. Cet effet explique que les actions collectives ne se maintiennent pas, et que la chaîne de la réciprocité se défasse. Notre étude révèle aussi un profil type d’horticulteurs qui s’engageraient dans les organismes professionnels : les mobiliser permettrait ainsi aux actions collectives d’être appliquées et de durer.
Classification JEL : C93, D71, Q13.
What factors explain the limited cooperation in horticulture?
This article analyses the behavior of horticulturists when faced with the urgency of cooperating to carry out collective actions. Collective actions exist but are often the result of one-off operations. In a public good game, in an incentivized online survey, if actors are found to be altruistic and cooperative, a bias appears: they consider themselves more cooperative than others, when in fact they are not. This effect explains why collective actions are not sustained, and why the chain of reciprocity fails. Our study also reveals a typical profile of horticulturists who would engage in professional organizations: mobilizing them would allow collective actions to be applied and to last.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Revue économique (4 février 2024). Septembre 2023, 74 (5) – Avancées de la recherche en microéconomie appliquée à l’occasion des XXXVIIIes JMA (Rennes 2022). Revue économique. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vr1p