Novembre 2016, 67 (6) – Varia

campsois_320px_licencededocumentationlibregnuL’analyse du lien entre le recours aux techniques de credit scoring dans les décisions d’octroi de crédit bancaire et la concurrence bancaire ouvre ce Varia. Il comporte aussi une modélisation théorique étudiant les conséquences de l’ajout d’un ratio de levier à un ratio de capital pondéré du risque sur l’offre de crédit et la stabilité bancaire. S’y ajoutent quatre études empiriques, qui portent respectivement sur les conséquences de l’introduction de la règle de la victoire à trois points dans le football, sur les niveaux de gravité des accidents routiers en Tunisie, sur les impacts du terrorisme sur la croissance économique en Inde, et sur la balance des émissions carbone incorporées au commerce bilatéral franco-chinois. Un article revenant sur l’analyse économique de la colonisation algérienne par Pierre-Joseph Proudhon complète ce numéro.

Photo : Campsois. Licence de documentation libre GNU. https://commons.wikimedia.org

Consultation sur Cairn

Au sommaire :

The Impact of the Banking Competition in Funding and Lending Markets on Lending Technology, par Jung-Hyun Ahn – Consulter

During the last decades, banks have expanded the use of credit scoring technology to grant loan, challenging traditional relationship lending. I investigate the relationship between banking competition and technological change in lending, and its implications for efficiency. I consider a double Bertrand competition model, where banks compete both in one funding market and in two heterogeneous loan markets, and analyze the competition between banks employing different lending technologies. I show that competition may lead to inefficiency. This happens when a bank overbids in the funding market to enjoy monopoly power in all loan markets, and one of the markets is served by less efficient technology.

Brutality or Frequency?
An Empirical Investigation of the Effects of Terrorism on Economic Growth in India
, par K. Peren Arin, Fabio Spagnolo, Nicola Spagnolo Consulter

In this paper we investigate the effects of terrorism on economic growth in India. Using a Markov switching model, we find evidence that terror has a significant and negative impact on Indian economic growth. Our empirical results also show that the magnitude of these effects is larger in periods of high growth. Finally, we compare the magnitude of the effects of the “brutality” and the “frequency” of terror attacks, and conclude that the effect of the frequency is slightly higher than the effect of the brutality.

Ratio de levier à la Bâle III : quel impact sur l’offre de crédit et la stabilité bancaire ? par Kévin Spinassou Consulter

Cet article présente un modèle théorique analysant les conséquences de l’ajout d’un ratio de levier à un ratio de capital pondéré du risque, en termes d’offre de crédit et de stabilité bancaire. Nous montrons que la mise en place d’un ratio de capital pondéré du risque permet de réduire l’instabilité bancaire sans modifier l’offre de crédit dans l’économie, mais que l’ajout d’un ratio de levier réduit l’offre de crédit sans nécessairement améliorer la stabilité bancaire. Cette stabilité bancaire est renforcée par un ratio de levier seulement dans le cas où le régulateur bénéficie d’un faible pouvoir en termes d’audits et de sanctions des banques. Nos résultats soulignent donc l’importance de la prise en compte de l’offre de crédit dans les préoccupations des régulateurs, notamment en Europe où le financement de l’économie passe principalement par l’offre de crédit des banques.

La balance du carbone incorporé au commerce bilatéral entre la France et la Chine : transferts d’émissions ou nouvelles créations ? par Jie He, Johan Jacquemin – Consulter

Nous calculons la balance des émissions de carbone incorporées au commerce (BEIC) bilatéral franco-chinois entre 1996 et 2005. Les résultats confirment le rôle d’exportateur net en carbone de la Chine et l’augmentation rapide de l’excédent de la BEIC depuis l’adhésion de la Chine à l’Organisation mondiale du commerce. Cependant, la quasi-totalité de cet excédent est due à la faible efficacité en carbone de la Chine par rapport à la France. La part de carbone émis sur le sol chinois réellement transféré de la France vers la Chine reste très faible (1-2 %). Le commerce franco-chinois semble continuer à profiter essentiellement de leurs différences de dotations factorielles. L’avantage comparatif issu des réglementations environnementales ne joue qu’un rôle marginal.

Analyse microéconométrique des accidents routiers en Tunisie, par Foued Aloulou, Sana Naouar – Consulter

Cet article propose une étude microéconométrique des accidents de la route. Nous essayons d’estimer un modèle Logit multinomial pour analyser les niveaux de gravité des accidents routiers en Tunisie. En se référant à la littérature de l’accidentologie, cette gravité peut dépendre de trois composantes : le conducteur, le véhicule et sa condition d’usage, et l’infrastructure. Ces diverses composantes constituent le système de circulation routière et déterminent la sécurité routière. Elles interagissent à un moment et un endroit donnés pour expliquer l’occurrence et la gravité d’un accident. Plusieurs variables quantitatives et qualitatives peuvent être identifiées et mesurées pour décrire ces composantes. L’objectif de ce travail est de montrer comment et avec quelle ampleur ces variables explicatives affectent la gravité d’un accident de circulation. Nous cherchons ainsi à estimer la probabilité pour qu’un conducteur ayant des caractéristiques données et conduisant dans un environnement de circulation donné, soit victime d’un accident d’un niveau de gravité donné. La structure de l’estimation repose sur des données désagrégées collectées à la suite de l’étude des fiches d’enquête proposées par l’Observatoire national de circulation (Tunisie). Les résultats dégagés montrent que toutes les variables retenues sont statistiquement et théoriquement significatives et expliquent, à des degrés différents, la gravité d’un accident.

Monopole officinal et concurrence en prix pour la délivrance des médicaments non remboursables : l’exemple français par Céline Pilorge – Consulter

Cette étude analyse l’existence d’une concurrence en prix sur le marché des médicaments non remboursables, dans un cadre de monopole officinal en France. À partir de données de prix mensuelles pour trente médicaments pour un échantillon de 4 700 pharmacies, entre 2006 et 2008, le niveau des prix est comparé selon le degré de concurrence dans l’environnement proche de la pharmacie, mesurée à partir d’un indicateur fin de densité communale. Les résultats indiquent que la concurrence s’exerce très peu sur ce segment de marché. Alors que le degré de concurrence est très variable entre les pharmacies, la plupart d’entre elles vendent au même prix. Ces résultats interrogent sur les effets d’une ouverture de ce marché à de nouveaux entrants, au regard des expériences étrangères.

Proudhon et la question coloniale algérienne, par Abdallah Zouache – Consulter

L’article s’intéresse à l’analyse économique de la question coloniale algérienne par Pierre-Joseph Proudhon. Son positionnement semble peu connu dans la littérature. Proudhon propose une théorie institutionnaliste du droit de la force à partir de laquelle il est possible de penser la colonisation dans un cadre raciste. Ce cadre fournit les prémices d’une économie coloniale algérienne. L’article examine également la cohérence entre le système de Proudhon et sa vision coloniale. Le principal résultat est que la question coloniale intervient comme un cas particulier qui ne relève pas des principes dérivés à partir des écrits de Proudhon, en particulier les principes de justice, d’égalité, de liberté et de propriété.