Mars 2023, 74 (2) – Varia

Consultation sur Cairn
Image : Azadsp, Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported

Au sommaire

Les cycles économiques de la France : une datation de référence
Antonin Aviat, Frédérique Bec, Claude Diebolt, Catherine Doz, Denis Ferrand, Laurent Ferrara, Éric Heyer, Valérie Mignon, Pierre-Alain Pionnier

Transferts de migrants, sécurité alimentaire et variabilité climatique : le cas du Burkina Faso
Tebkieta Alexandra Tapsoba, Pascale Combes Motel, Jean-Louis Combes

Marchés intégrés et négociations salariales efficientes
Mamadou Thiam

Les diplômes français se sont-ils dévalorisés ? Les rendements de l’éducation et de l’expérience en France, 1992-2017
Damiano Argan, Robert Gary-Bobo

SIGEM : analyse de la procédure d’affectation dans les grandes écoles de management
Vincent Iehlé, Julien Jacqmin


Les cycles économiques de la France : une datation de référence
Antonin Aviat, Frédérique Bec, Claude Diebolt, Catherine Doz, Denis Ferrand, Laurent Ferrara, Éric Heyer, Valérie Mignon, Pierre-Alain Pionnier

Cet article propose une datation trimestrielle de référence des périodes de récession et d’expansion de l’économie française depuis 1970, réalisée par le comité de datation des cycles de l’Association française de science économique. La méthodologie repose sur deux piliers : 1) des estimations économétriques pour identifier les périodes candidates et 2) une approche narrative détaillant le contexte économique de l’époque pour finaliser la datation. De 1970 à 2019, quatre périodes de récession économique sont identifiées : les chocs pétroliers de 1974-1975 et 1980, le cycle d’investissement de 1992-1993 et la grande récession de 2008-2009. Pour la récession Covid, le pic est daté au dernier trimestre 2019 et le creux au deuxième trimestre 2020.
Classification JEL : E32, E37, C24, N14.
Dating business cycles in France : A reference chronology
This paper proposes a reference quarterly chronology for periods of expansion and recession in France since 1970, carried out by the Dating Committee of the French Economic Association. The methodology is based on two pillars: 1) econometric estimations from various key data to identify candidate periods, and 2) a narrative approach that describes the economic background that prevailed at that time to finalize the dating chronology. Starting from 1970, the Committee has identified four economic recession periods: the two oil shocks 1974-1975 and 1980, the investment cycle of 1992-1993, and the Great Recession 2008-2009. For the Covid recession, the peak is dated in the last quarter of 2019 and the trough in the second quarter of 2020.

Transferts de migrants, sécurité alimentaire et variabilité climatique : le cas du Burkina Faso
Tebkieta Alexandra Tapsoba, Pascale Combes Motel, Jean-Louis Combes

Cet article évalue l’impact des transferts des migrants et de la variabilité climatique sur la sécurité alimentaire des ménages au Burkina Faso. Il s’appuie sur une base de données originale construite à partir de l’enquête 2009 de la Banque mondiale sur les migrations et les transferts. Une analyse en composantes principales permet d’élaborer un indice de sécurité alimentaire. L’indice standardisé de précipitation et d’évapotranspiration (SPEI) caractérise la situation climatique dans les différenes régions. Les résultats économétriques corroborent l’effet négatif de la détérioration des conditions climatiques sur la sécurité alimentaire des ménages. En revanche, les transferts de fonds renforcent la sécurité alimentaire et atténuent l’effet négatif du SPEI sur la sécurité alimentaire. Ces résultats sont robustes à un biais d’endogénéité potentiel des transferts en utilisant la distance au chemin de fer des ménages et l’éducation des migrants comme instruments.
Classification JEL : F24, O13, Q18, Q54.
Remittances, Food Security and Climate Variability: The Case of Burkina Faso
This paper assesses the impact of remittances and climate variability on households’ food security in Burkina Faso. It relies on an original database from the World Bank survey on migration and remittances conducted in 2009. A principal component analysis allows elaborating a food security index. The Standardised Precipitation and Evapotranspiration Index (SPEI) makes it possible to characterise the climate situation throughout the country relative to long-term records. The econometric results corroborate the harmful effect of deteriorating climatic conditions on households’ food security. Remittances, however, enhance food security and dampen the negative effect of the SPEI on food security. These findings are robust to a potential endogeneity bias using distance from migrants’ households to railway lines and migrant education as instruments.

Marchés intégrés et négociations salariales efficientes
Mamadou Thiam

Dans cet article, nous traitons des effets de l’ouverture commerciale sur l’emploi et les salaires de deux pays symétriques. Deux firmes qui produisent des biens différenciés font chacune face à une main-d’œuvre syndiquée et se font concurrence en Cournot. L’équilibre emploi-salaire résulte d’un jeu de négociation dit efficient, entre les firmes et le syndicat des travailleurs. Nous trouvons que l’ouverture commerciale augmente le niveau d’emploi et n’a pas d’effet sur les salaires dès lors que les deux marchés tendent vers une intégration parfaite.
Classification JEL : C62, D43, F15, F16, J51, L13.
Integrated markets and efficient bargaining
In this paper we discuss the trade liberalization effects on employment and wages in two symmetrical unionized countries. Two firms which produce differentiated goods compete in Cournot. The employment-wage equilibrium results from efficient bargaining between firm and union. We find that trade liberalization increases employment and has no effect on wages as long as the two markets tend towards perfect integration.

Les diplômes français se sont-ils dévalorisés ? Les rendements de l’éducation et de l’expérience en France, 1992-2017
Damiano Argan, Robert Gary-Bobo

Nous étudions l’évolution des salaires des jeunes diplômés français entre 1992 et 2017, en nous appuyant sur les enquêtes Génération du Céreq. La dévalorisation des diplômes est définie de manière simple comme la baisse des salaires réels moyens des diplômés d’une même catégorie, et nous observons qu’une telle dévalorisation des diplômes s’est bien produite, de l’ordre de 10 %, pour les diplômes universitaires de master et pour les diplômes des écoles d’ingénieurs, entre 1997 et 2015. Il n’y a en revanche pas de dévalorisation pour les diplômes de niveau inférieur au baccalauréat, et nous rapprochons ce dernier résultat de la hausse du Smic. En mettant les données sous la forme d’un panel nous estimons des équations de salaire en contrôlant pour l’expérience (potentielle et effective) et le niveau de diplôme des individus. Les estimations confirment les résultats et montrent que la dévalorisation observée est due en partie à une baisse des rendements de l’expérience. Avec ces méthodes, on ne sait pas ce qui est dû à des changements inobservables dans la sélection des diplômés, mais il semble vraisemblable que la dévalorisation est principalement le résultat de la hausse substantielle du nombre des diplômés du supérieur dans la période étudiée, et non un effet de la conjoncture ou de l’antisélection.
Classification JEL : I24, I26, J24, J31.
Do we observe a devaluation of degrees? Returns to education and experience in France, 1992-2017
We study the evolution of wages and employment rates of a large sample of young French workers between 1992 and 2017, exploiting the CEREQ “Generation surveys”. The devaluation of a degree is simply defined as a decrease in the average real wage of the holders of a particular category of degree. Such a devaluation occurred for university Master’s degrees and the degrees of Engineering schools, between 1997 and 2015, with approximately a 10% drop in real wages. In contrast, there is no devaluation of certificates with levels less than or equal to that of the baccalauréat (i.e., the French terminal high-school degree), this result being mainly caused by increases in the minimum-wage rate. Structuring the survey data as an unbalanced panel, we estimate log wage equations, controlling for potential or effective experience and degree indicators. Estimation results show that a substantial part of the devaluation is due to a decrease (or “flattening”) of returns to experience. We do not know if degree devaluation is due to a change in the unobserved selection of graduates. It seems however likely that the observed decrease in real wages is mainly due to the rapid growth of the number of university graduates, and not to the business cycle or adverse selection.

SIGEM : analyse de la procédure d’affectation dans les grandes écoles de management
Vincent Iehlé, Julien Jacqmin

La procédure centralisée du SIGEM est en charge de l’affectation des candidats reçus aux concours des grandes écoles de management en France. Elle est basée sur l’utilisation d’un algorithme connu qui correspond à la version « écoles » de l’algorithme de Gale et Shapley [1962]. Les résultats théoriques des modèles d’appariement, liés à cet algorithme, permettent d’identifier des propriétés fondamentales satisfaites par la procédure. Certains particularismes de l’environnement du SIGEM qui génèrent des comportements stratégiques de la part des participants sont étudiés. Nous montrons comment le résultat de la procédure est finalement utilisé pour générer un classement des écoles. Les implications de cette hiérarchisation commune des écoles, propre au SIGEM, sont également évaluées.
Classification JEL : C78, D78, I23.
SIGEM: Analysis of the enrollment procedure in French business schools
The SIGEM centralized procedure is in charge of assigning potential candidates to business schools in France. The analysis reveals the use of a well-know algorithm, namely the college-proposing version of the Gale and Shapley algorithm. The theoretical results of the two-sided matching literature, related to this algorithm, make possible the identification of fundamental properties satisfied by the procedure. Some specificities of the SIGEM environment may also generate strategic behaviors on the side of participants, be they candidates or schools. Eventually, we show how the outcome of the mechanism is used to generate a strict ranking of schools. The implications of this common ranking of schools, specific to SIGEM, are also assessed.



Citer ce billet
Revue économique (2023, 13 juin). Mars 2023, 74 (2) – Varia. Revue économique. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ton2