Novembre 2021, 72 (6) – Microéconomie appliquée

Consultation sur Cairn
Image : MabelAmber, libre pour usage commercial



Au sommaire
Sous la direction de Thierry Kamionka


Microéconomie appliquée. Avancées récentes. Introduction
Thierry Kamionka

Départ à la retraite : femmes et hommes prennent-ils les mêmes décisions ?
Julie Tréguier

Quand « l’irrigation verte » augmente la demande d’eau
Catherine Benjamin, Alejandra Giraldo Hurtado

Préférences des usagers pour la gestion des espaces verts urbains sans pesticides : l’exemple de la France
Marianne Lefebvre, Masha Maslianskaïa-Pautrel, Pauline Laïlle

Étude de l’effet des fragilités psychologiques des étudiants sur les croyances de contrôle
Doriane Mignon

La théorie de la production domestique et la résolution du biais d’endogénéité des élasticités-revenu estimées sur données transversales
Anil Alpman, François Gardes

L’effet des prix et des systèmes de tarification sur les quantités de déchets résidentiels :
le cas de la Wallonie

Axel Gautier, Iman Salem

A Hybrid Approach to Real Estate Price Definition: A Case Study in Western Switzerland
Maurin Baillif, Matthieu de Lapparent, Evanthia Kazagli

Persistance de l’innovation dans les secteurs de basse technologie. Cas de l’industrie laitière française
Kevin Randy Chemo Dzukou


Résumés

Microéconomie appliquée. Avancées récentes. Introduction
Thierry Kamionka

Ce numéro spécial de la Revue économique a été réalisé sur la base de communications sélectionnées pour être présentées aux Journées de microéconomie appliquée (JMA) qui devaient se dérouler à Annecy au début du moins de juin 2020. Ces journées devaient être abritées par l’Institut de recherche en gestion et en économie (IREGE) de l’Université Savoie Mont Blanc. L’épidémie de Covid-19 qui s’est déclarée en France quelques semaines plus tôt n’a finalement pas permis que cette conférence se tienne en 2020. Le principe du maintien d’un numéro spécial de la Revue économique portant sur la microéconomie appliquée a été proposé aux responsables des JMA.
Les thématiques présentent dans ce numéro spécial témoignent de préoccupations sociétales importantes comme l’environnement, la gestion des ressources naturelles, la réduction des déchets, mais aussi des aspects liés aux inégalités de genre, à la réforme des retraites, à la persistance des innovations ou encore à la fragilité psychologique des étudiants. Certaines de ces contributions abordent des problèmes liés à l’estimation de la demande : sur le marché immobilier, concernant la production domestique ou celle de déchets résidentiels. Les articles qui ont été sélectionnés se distinguent aussi par la variété des techniques d’estimation qui sont mises en œuvre en présence d’économétrie : maximum de vraisemblance, MMG, DMC, algorithme espérance-maximisation simulé (SEM), maximum de vraisemblance simulé. Les analyses empiriques sont conduites à partir de données d’une grande diversité : en coupe ou en panel, d’enquête, administratives, issues de questionnaires réalisés en ligne ou provenant de l’Internet, elles ont plusieurs origines géographiques…

Départ à la retraite : femmes et hommes prennent-ils les mêmes décisions ?
Julie Tréguier

Les différences de genre en termes de comportement de départ à la retraite sont encore peu étudiées, en partie parce qu’il est difficile de distinguer les différences de carrière des différences de choix de départ entre les individus. À partir de la réforme des retraites française de 2003, qui a modifié les incitations financières au départ, nous montrons qu’à caractéristiques données, les femmes et les hommes ne prennent pas les mêmes décisions. Les hommes sont plus sensibles aux incitations financières et décalent davantage leur âge de départ. Cependant, globalement, la combinaison des caractéristiques de carrière et des comportements différents conduit à un effet moyen de la réforme similaire pour les femmes et les hommes.
Classification JEL : J26, H55, J16.
Retirement: Do women and men make the same decisions?
The literature on gender differences in retirement behavior is scarce partly because it is difficult to tell apart career differences and differences in retirement choices between individuals. Based on the French pension reform of 2003, which modified the financial incentives to retire, we show that, other individual characteristics held equal, women and men do not make the same decisions. Men respond more to financial incentives and delay their retirement age more. Overall, however, the combination of different career characteristics and behaviors leads to a similar average effect of the reform for women and men.

Quand « l’irrigation verte » augmente la demande d’eau
Catherine Benjamin, Alejandra Giraldo Hurtado

En agriculture, l’utilisation de techniques d’irrigation plus efficaces est souvent vue comme un moyen de protéger l’environnement en créant un impact positif sur la gestion de la ressource en eau. Utiliser des techniques efficaces doit ainsi permettre d’atteindre des rendements agricoles similaires à ceux obtenus initialement en utilisant un volume d’eau moins important (irrigation verte). Toutefois, un système d’irrigation plus efficace peut paradoxalement inciter les producteurs agricoles à utiliser plus d’eau. Cet effet, connu sous le nom d’effet rebond, est lié à l’augmentation de la productivité du facteur de production. L’objectif de cet article est d’identifier les facteurs qui garantissent l’efficacité de l’irrigation verte. Notre contribution porte sur le développement d’un modèle qui prend en compte l’évolution des charges énergétiques. Nos résultats suggèrent que des technologies d’irrigation plus efficaces peuvent conduire à une augmentation de la demande d’eau (effet rebond) et aussi de la demande d’énergie. L’effet rebond est, en partie, compensé par une augmentation des charges énergétiques, mais la consommation d’énergie peut contribuer à l’émission de gaz à effet de serre. Les décideurs publics doivent donc coordonner les objectifs de politiques environnementales en eau et en énergie, afin qu’ils soient atteints et non pas neutralisés.
Classification JEL : Q15, Q25, Q55.
When “green irrigation” increases water demand
Improving the efficiency of water use is usually presented as an opportunity for water conservation in the agricultural sector. Using more efficient irrigation systems should lead to similar levels of agricultural yields, by using a smaller volume of water (green irrigation). However, a more efficient irrigation system can paradoxically encourage agricultural producers to use more water. This effect, known as the rebound effect, is linked to the increase in the productivity of the production factor. The aim of this article is to identify the factors that ensure the efficiency of green irrigation. Our contribution is to develop a model that takes into account the evolution of energy costs. Our results suggest that more efficient irrigation technologies result in an increase in water demand (rebound effect) and in energy demand. The rebound effect is partially offset by an increase in energy costs, but energy consumption can contribute to the emission of greenhouse gases. Decision makers must therefore coordinate the objectives of environmental policies in water and energy, so that they can be achieved and not neutralized.

Préférences des usagers pour la gestion des espaces verts urbains sans pesticides : l’exemple de la France
Marianne Lefebvre, Masha Maslianskaïa-Pautrel, Pauline Laïlle

L’interdiction de l’utilisation des pesticides dans les espaces verts urbains français à partir de janvier 2017 a modifié la gestion de ces espaces. Cet article explore les préférences des usagers pour les espaces verts dans ce nouveau contexte. La méthode des choix discrets a été appliquée à un échantillon représentatif de la population urbaine française pour analyser leurs préférences vis-à-vis de l’adaptation des espaces verts à une gestion sans pesticides. Nous estimons les préférences pour des caractéristiques des espaces verts présentant un intérêt direct pour les utilisateurs (aspect visuel, possibilités de loisirs et accès à des informations sur la gestion sans pesticides des espaces verts), mais aussi des caractéristiques moins visibles telles que l’abondance de la faune, les conditions de travail des agents d’entretien des espaces verts et la part du budget public dédié aux espaces verts. Nos résultats montrent que tous les citoyens dévaluent les options entraînant une augmentation importante du budget mais les préférences vis-à-vis d’autres attributs dépendent de la fréquence de visite des espaces verts. La plupart des habitants préfèrent un aspect visuel naturel à un aspect maîtrisé, mais cela est davantage vrai pour les personnes qui fréquentent souvent les espaces verts. La fréquence des visites a également un impact sur les préférences vis-à-vis de l’abondance de la faune (valorisée uniquement par les utilisateurs fréquents) et les campagnes d’information (valorisées uniquement par ceux qui fréquentent rarement les espaces verts).
Classification JEL : Q24, Q26, C25.
Individual preferences for pesticide-free management of urban green spaces: the French example
The ban on the use of pesticides in French urban green spaces from January 2017 changed the management of these spaces. This article explores user preferences for green spaces in this new context. The discrete choice method was applied to a representative sample of the French urban population to analyze their preferences regarding the adaptation of green spaces to management without pesticides. We estimate preferences for characteristics of green spaces of direct interest to users (visual appearance, recreational opportunities and access to information on the pesticide-free management of green spaces), but also less visible characteristics such as fauna abundance, the working conditions of green space maintenance staff and the share of the public budget dedicated to green spaces. Our results show that all citizens devalue the options resulting in a significant increase in the budget, but preferences over other attributes depend on the frequency of visit to green spaces. Most residents prefer a natural look to a controlled one, but this is more true for people who frequent green spaces. The frequency of visits also has an impact on preferences regarding the abundance of wildlife (valued only by frequent users) and information campaigns (valued only by those who rarely frequent green spaces).

Étude de l’effet des fragilités psychologiques des étudiants sur les croyances de contrôle
Doriane Mignon

Le contrôle perçu joue un rôle majeur dans l’investissement en capital humain. Mais on en sait peu sur ses déterminants, alors que les étudiants sont confrontés à des problèmes de santé mentale. Cet article étudie l’impact des fragilités psychologiques sur les croyances de contrôle d’étudiants français. Les croyances de contrôle sont mesurées par l’importance attribuée à des facteurs internes et externes. Pour traiter l’endogénéité, j’utilise une stratégie par variable instrumentale reposant sur l’ensoleillement. Je mets en évidence un effet positif sur l’importance attribuée aux facteurs internes et négatif sur celle des facteurs externes. J’explore si l’impact des fragilités psychologiques sur les croyances de contrôle est un canal expliquant l’impact des fragilités psychologiques sur les efforts des étudiants et n’en trouve pas de preuve.
Classification JEL : I10, D91.
Investigating the effect of students’ psychological fragilities on control beliefs
Perceived control plays a major role in human capital investment. But little is known about its determinants while university students face mental health issues. This paper studies how control beliefs are impacted by psychological fragilities among French higher education students. Control beliefs are measured via the importance attributed to internal and external factors. Considering potential endogeneity, I implement an instrumental variable strategy using sunlight as instrumental variable. The strategy uncovers a positive effect of psychological fragilities on the importance attributed to internal factors and a negative effect on the importance attributed to external factors. I also explore whether the impact of psychological fragilities on control beliefs is a relevant channel to explain the impact of psychological fragilities on students’ efforts and find no evidence for it.

La théorie de la production domestique et la résolution du biais d’endogénéité des élasticités-revenu estimées sur données transversales
Anil Alpman, François Gardes

Estimer des élasticités de demandes non biaisées sur données transversales est une tâche difficile en raison de l’hétérogénéité non observée (c’est-à-dire de la faible proportion de variance expliquée). L’estimation de fonctions de demande sur les données en coupe produit effectivement un biais d’endogénéité sur les élasticités-revenu en raison de la corrélation entre le revenu d’un individu et les coûts non monétaires de la consommation (tels que le coût du temps alloué à la consommation). Nous généralisons le modèle standard de production domestique qui suppose que les individus combinent leur temps avec des biens marchands afin de produire des biens finaux tels qu’un repas ou du loisir. Cela nous permet d’estimer, au niveau individuel, le prix virtuel du temps et les prix complets des biens finaux. Nos résultats montrent que l’utilisation des prix complets au lieu des prix de marché explique plus de 70 % du biais d’endogénéité contenu dans les élasticités-revenu estimées sur données transversales. Nos résultats montrent également que des variations du prix virtuel du temps affectent la demande des biens presque autant que les variations du prix des biens marchands.
Classification JEL : C31, J22, D12, D13.
Using the domestic production framework to explain the endogeneity bias on cross-section income elasticities
Estimating unbiased demand elasticities is a challenging task on cross-sectional data due to unobserved heterogeneity. Indeed, the estimation of demand functions on cross-section surveys produces an endogeneity bias on income elasticities caused by the correlation between households’ relative income position in the survey and the non-monetary costs of consumption, such as the cost of time allocated to consumption. We generalize the standard household production model, which posits that individuals combine goods with their time to produce commodities such as a lunch or leisure, in order to estimate, at the individual level, the shadow price of time and the full prices of commodities. Our findings show that using full prices instead of market prices can explain more than 70% of the endogeneity bias on cross-section income elasticities. We also find that changes in the shadow price of time affect the demand for commodities almost as much as changes in the prices of market goods.

L’effet des prix et des systèmes de tarification sur les quantités de déchets résidentiels : le cas de la Wallonie
Axel Gautier, Iman Salem

Les instruments tarifaires et non tarifaires sont de plus en plus utilisés pour encourager les ménages à réduire leurs déchets et à accroître le tri et le recyclage. Dans cet article, nous testons l’efficacité de ces instruments en utilisant un panel de données pour l’ensemble des municipalités de la Région wallonne (Belgique). Les municipalités sont responsables de la mise en œuvre de la politique en matière de déchets et décident du niveau des prix, de l’unité de tarification et des flux de déchets collectés en porte-à-porte, dans un cadre régional commun. En utilisant l’estimation MMG pour un modèle de panel à effets fixes, nous montrons que la collecte des déchets organiques en porte-à-porte réduit non seulement les déchets résiduels mais aussi la sensibilité des ménages aux prix. Nous constatons également que le système de tarification basé sur le poids a un impact significatif sur la réduction des déchets résiduels, effet qui est croissant à long terme, sur l’amélioration du tri et sur l’efficacité des instruments tarifaires.
Classification JEL : Q53, L11, D12.
The effect of prices and pricing systems on the quantities of residential waste: Evidence from Wallonia, Belgium
Price and non-price instruments are increasingly used to encourage households to reduce their waste and to increase sorting and recycling. In this paper, we test the effectiveness of these instruments using a recent complete panel dataset of the entire municipalities in Wallonia (Belgium). The municipalities are responsible for the implementation of the waste policy in a common regional framework and, interestingly, they have to make decisions regarding the price level, the pricing unit, and the waste streams collected at the curbside. Using a fixed effects panel two-step GMM, we show that curbside collection of organic waste reduces residual waste but also reduces the household sensitivity to prices. We also find that the weight-based pricing system has a significant impact on the reduction of residual waste, an effect that is increasing in the long-run, on the improvement of sorting and on the effectiveness of the price instruments.

A Hybrid Approach to Real Estate Price Definition: A Case Study in Western Switzerland
Maurin Baillif, Matthieu de Lapparent, Evanthia Kazagli

Accurate estimation of property prices is a key issue within a heterogeneous market where submarkets may exist without the identification criteria being known or measurable. We propose a discrete mixture of market hedonic-pricing model implementing a simulated expectation-maximization algorithm and an accuracy criterion to evaluate the differences between the latent class model and the classical hedonic pricing model. The methodology is applied to rent data from Western Switzerland, spatially augmented using only open source data. The results demonstrate that the use of the proposed approach improves the precision of rent determination.
JEL codes: C51, C52, C53, D41, R31.
Une approche hybride de la définition des prix de l’immobilier : une étude de cas en Suisse Romande
L’estimation des prix des biens immobiliers est une question essentielle dans un marché hétérogène où des sous-marchés peuvent exister sans que les critères d’identification soient connus ou mesurables. Nous proposons un modèle de prix hédoniques à mélange discret en appliquant un algorithme d’espérance-maximisation simulé ainsi qu’un critère de précision afin d’évaluer les différences entre le modèle à classe latente et le modèle hédonique classique. La méthodologie est appliquée à des loyers de Suisse romande, augmentée spatialement en utilisant uniquement des données en accès libre. Les résultats montrent que l’utilisation de l’approche proposée améliore la précision de la détermination des loyers.

Persistance de l’innovation dans les secteurs de basse technologie. Cas de l’industrie laitière française
Kevin Randy Chemo Dzukou

Cet article traite de la persistance de l’innovation dans une industrie de basse technologie. Étant donné que cette dernière est principalement expliquée dans la littérature par l’hypothèse des coûts irrécupérables, il est donc important de se questionner sur l’existence d’un tel phénomène dans les industries de ce type. Utilisant un panel d’entreprises de l’industrie laitière française suivi sur la période 2010-2017, nous avons modélisé deux processus liés au phénomène de persistance : la décision d’innovation et son intensité. Un modèle de sélection pour données de comptage prenant en compte les effets individuels et traitant le problème des conditions initiales est estimé. Les résultats économétriques montrent que l’expérience passée en matière d’innovation est un déterminant important pour les innovations futures des entreprises et confirment donc l’hypothèse d’une véritable persistance de l’innovation. En outre, les résultats mettent en évidence l’importance des fonds propres et de l’accumulation de connaissances (interne et externe) dans la capacité des entreprises laitières françaises à innover de manière continue dans le temps.
Classification JEL : O31, L20, C33, C39.
Persistence of Innovation in Low-Tech Industry. Firm-level Evidence for French Dairy Products Industry
This paper deals with the persistence of innovation in low-tech industries. Since innovation persistence is mainly explained in the literature by the sunk cost hypothesis, it is important to investigate the existence of such a phenomenon in this kind of industry. Using an innovation panel data set on French dairy industry for the period 2010–2017, we modeled two processes related to the persistence phenomenon: the innovation decision and its intensity. A sample selection model for count data accounting for individual effects and handling the initial conditions problem is estimated. The econometric results show that past innovation experience is an important factor for future innovation and thus confirm the hypothesis of true innovation persistence. In addition, the results highlight the importance of internal funds and knowledge accumulation (internal and external) in the ability of French dairy firms to innovate continuously over time.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Revue économique (5 janvier 2022). Novembre 2021, 72 (6) – Microéconomie appliquée. Revue économique. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tomp