Septembre 2018, 69 (5) – Avancées de la recherche en microéconomie appliquée à l’occasion des XXXIVes JMA (Le Mans 2017)

Issu des XXXIVes Journées de microéconomie appliquée (2017), ce numéro spécial aborde successivement les mécanismes d’allocation des étudiants à des établissements d’enseignement supérieur et la question du choix de politique optimale, dans différents environnements et sous différentes structures de marché. Il étudie ensuite empiriquement, pour les discriminer, des modèles concurrents de choix en situation de risque, avant de considérer trois contributions empiriques qui mobilisent des outils microéconométriques afin de répondre à d’importants enjeux sociétaux.

Image : CC0

Consultation sur Cairn

Au sommaire:

Sylvie Blasco, Jeremy Tanguy, Ahmed Tritah
Introduction

Thierry Magnac
Quels étudiants pour quelles universités ? Analyses empiriques de mécanismes d’allocation centralisée

Antoine Prévet
Révélation de l’information par un principal au budget limité

Kadohognon Sylvain Ouattara
Taxe environnementale et incitations managériales dans un duopole mixte

Sébastien Ménard, Solenne Tanguy
Comment le contrôle des chômeurs modifie-t-il le contrat optimal d’assurance chômage ?

Ariane Charpin
Tests des modèles de décision en situation de risque. Le cas des parieurs hippiques en France

Sandra Pellet, Florence Jusot
Les remises de fonds augmentent-elles la consommation de soins ? Le cas du Tadjikistan

Quentin Lippmann
Les politiques de quotas en faveur des femmes ont-elles brisé ou surélevé le plafond de verre ?

Idriss Fontaine
L’effet causal du nombre d’enfants sur l’offre de travail des mères : le cas de la France métropolitaine et de ses départements d’outre-mer

***********

Résumés / Abstracts

Sylvie Blasco, Jeremy Tanguy, Ahmed Tritah
Introduction
Introduction

Les Journées de microéconomie appliquée (JMA) sont organisées chaque année dans une université hôte pour présenter, débattre, échanger et tracer les frontières de la recherche en microéconomie appliquée. Les 1er et 2 juin 2017, pour leur 34e édition, les JMA sont revenues là où tout a commencé en 1984, à l’Université du Mans.Portées par la réussite des précédentes éditions, ces XXXIVes JMA ont connu…–  

Article in French.

Thierry Magnac
Quels étudiants pour quelles universités ? Analyses empiriques de mécanismes d’allocation centralisée
Which students for which universities? Empirical analyses of centralized allocation mechanisms

Nous examinons les articles récents qui se sont attachés à construire des méthodes empiriques structurelles pour estimer les préférences des agents, étudiants et universités, ou élèves et écoles, qui participent à des mécanismes d’allocation centralisée. Ces recherches empiriques visent d’abord à confirmer ou infirmer les hypothèses et prédictions des modèles théoriques développés les vingt dernières années. Elles permettent aussi des analyses concrètes des mécanismes existants, par l’estimation de l’impact contrefactuel de changements dans les mécanismes utilisés et par la comparaison entre divers mécanismes. Elles conduisent enfin à des arguments et conditions d’application qui justifient l’utilisation de tels ou tels mécanismes.We review recent articles that focus on developing structural empirical methods to estimate the preferences of agents, students and universities, or students and schools, who participate in centralized allocation mechanisms. This empirical research endeavors, first of all, to confirm or invalidate the hypotheses and predictions of the theoretical models developed in the last twenty years. It also allows for concrete analyzes of existing mechanisms, by estimating the counterfactual impact of changes in the mechanisms used and by comparing between various mechanisms. Finally, they lead to arguments and conditions of application that justify the use of such or such mechanisms.

Article in French.

Antoine Prévet
Révélation de l’information par un principal au budget limité

Information disclosure by a budget constrained principal

Les réponses incitatives au problème de l’aléa moral impliquent souvent l’utilisation de bonus très élevés. Toutefois, ces récompenses peuvent ne pas être à la portée du principal. C’est le cas dans le secteur public où on ne peut pas faire correspondre les résultats à un bénéfice monétaire et où, par conséquent, les incitations ne peuvent être assurées par un schéma de partage du profit. Cet article montre comment la révélation d’information peut être utilisée par le principal afin de maximiser son profit dans ce cadre contraint. Dans un modèle principal-agent avec aléa moral, où les transferts du principal sont bornés, nous étudions un problème de design informationnel où le principal peut choisir de révéler à l’agent, ou non, la productivité de son effort. Nous montrons que le principal préfère révéler cette information lorsque la valeur de la tâche accomplie par l’agent et le budget incitatif sont faibles.Moral hazard may require the use of very high ex post bonuses. However, this is not feasible in circumstances where performance does not translate immediately in monetary benefit for the principal such as the public sector and incentives cannot be insured through sharing profits. This article shows how information revelation can be strategically used by the principal in such constrained situations to maximize her profits. In a principal-agent model with moral hazard and bounds on transfers, I study an information design problem where the principal can choose, or not, to reveal the productivity of the effort. I show that transparency is more likely to be optimal for the principal the less valuable the task is and the lower the budget is.

Article in French.

Kadohognon Sylvain Ouattara
Taxe environnementale et incitations managériales dans un duopole mixte
Environmental tax and managerial incentives in a mixed duopoly

Cet article analyse la taxation des émissions de pollution sur un marché où une entreprise semi-publique est en concurrence avec une entreprise privée (nationale ou étrangère). Nous supposons que les propriétaires des firmes engagent un gestionnaire à qui ils délèguent les décisions de production et d’abattement de la pollution. Nous montrons que la politique environnementale est plus sévère dans le duopole mixte national que dans le duopole mixte international. De plus, parce qu’elle conduit à une augmentation de la quantité totale produite dans l’industrie, la délégation engendre une hausse de la taxe environnementale et dégrade la qualité de l’environnement. Par ailleurs, les gouvernements peuvent utiliser la politique environnementale comme un substitut à la privatisation.This paper examines the environmental policy of governments in a market where a semi-public firm competes with a private firm. According to the private firm nationality (domestic or foreign), we analyse the influence of strategic managerial delegation upon the pollution tax. We show that the environmental policy is more stringent with a domestic private firm. We also show that the optimal emission tax is always higher in the presence of delegation, regardless of private firm’s nationality. Finally, governments can use environmental policy as a substitute for public firm privatization.

Article in French

Sébastien Ménard, Solenne Tanguy
Comment le contrôle des chômeurs modifie-t-il le contrat optimal d’assurance chômage ? 
Revisiting optimal unemployment insurance with monitoring and sanctions

L’assurance chômage est souvent accusée de réduire l’effort de recherche des chômeurs. Cet effort étant difficile à contrôler, les études théoriques et empiriques ont souligné la nécessité d’un profil décroissant dans le temps des allocations pour réduire la durée du chômage, à l’instar d’Hopenhayn et Nicolini [1997]. Dans un modèle principal-agent, nous montrons que l’existence d’un contrôle des chômeurs associé à des sanctions crédibles en cas d’effort insuffisant peut remettre en cause la dégressivité des allocations chômage. En particulier, si le contrôle est parfait, proposer un profil croissant est optimal puisque cela augmente le coût d’opportunité pour un chômeur à ne pas chercher d’emploi et à être sanctionné.Unemployment insurance is commonly believed to adversely affect job search behavior and to lengthen the duration of unemployment. Given that job search is difficult to monitor, much literature has focused on the need for decreasing unemployment benefits according to the unemployment duration as in Hopenhayn and Nicolini [1997]. In a principal-agent model, we argue that monitoring individual behavior associated with credible penalities in case of insufficient effort can undermine the need for a declining sequence. In particular, if the monitoring technology is almost perfect, proposing an increasing sequence of unemployment benefits with the unemployment duration is optimal in that it increases the opportunity cost of shirking. 

Article in French

Ariane Charpin
Tests des modèles de décision en situation de risque. Le cas des parieurs hippiques en France

Testing Models of Decision under Risk. The Case of Horserace Bettors in France

L’un des résultats les plus solides de la littérature utilisant des données sur les paris hippiques est que les cotes des chevaux reflètent très bien leurs chances de gagner, à l’exception de celles des favoris qui sont sous-estimées et de celles des outsiders qui sont surestimées. La théorie de l’utilité espérée et les théories comportementales de la décision en situation de risque se font concurrence pour expliquer ce résultat. Cet article cherche à discriminer entre les deux types de modèles en testant celui qui est le plus adapté pour expliquer le comportement des parieurs observé dans les données. En utilisant un jeu de données unique des paris sur les courses de chevaux en France, je trouve que les théories comportementales sont mieux ajustées aux données que l’utilité espérée. Elles fournissent ainsi une meilleure représentation des choix que l’utilité espérée.One of the most robust findings in the literature using data on horseraces bets is that odds associated to horses reflect their chances of winning very well, with the exception that favorites are underbet while outsiders are overbet. Expected utility theory and behavioral theories of decision under risk compete to explain this finding. This paper seeks to discriminate between the two classes of models by testing which is the most suited to explaining the behavior of bettors observed in the data. Using a unique dataset of bets on horseraces in France, I find that behavioral theories of decision under risk better fit my data than expected utility. This result shows that behavioral theories provide a better representation of choice behavior than expected utility. 

Article in French

Sandra Pellet, Florence Jusot
Les remises de fonds augmentent-elles la consommation de soins ? Le cas du Tadjikistan

Do remittances improve health care consumption? The case of Tajikistan

Les remises de fonds envoyées par les migrants ont-elles un impact sur la consommation de soins de leur famille au pays ? En assouplissant la contrainte budgétaire, ces transferts devraient améliorer l’accès aux soins, en particulier dans les systèmes avec de faibles dépenses publiques de santé. Cependant, on peut soupçonner les transferts d’être endogènes, les besoins de soins pouvant inciter les migrants à envoyer davantage d’argent. Cet article étudie la question dans le cas du Tadjikistan, où l’on observe à la fois des dépenses directes de santé élevées et une forte dépendance aux migrations. Il s’appuie sur les données du Tajikistan Living Standards Survey (2007). Les résultats montrent que les transferts ont un impact positif mais hétérogène selon le niveau de la consommation de soins.Do remittances sent by migrants have an impact on their family’s consumption of health care in their country? By easing the budgetary constraint, these transfers should improve access to health care, particularly in systems with low public expenditure on health. However, transfers can be suspected of being endogenous, as the need for care may prompt migrants to send more money. This article examines the issue in the case of Tajikistan, where both high direct health expenditure and high migration dependence are observed. It is based on data from the Tajikistan Living Standards Survey (2007). The results show that transfers have a positive impact which is however heterogeneous according to the level of care consumption. 

Quentin Lippmann
Les politiques de quotas en faveur des femmes ont-elles brisé ou surélevé le plafond de verre ?
Do Gender Quotas Break or Raise the Glass Ceiling?

Article in French

Cet article montre que les politiques de quotas en faveur des femmes introduites aux élections municipales en France ont mécaniquement augmenté le nombre de femmes en politique, mais qu’elles ont échoué à déclencher une dynamique aidant les femmes à grimper dans la hiérarchie. Nous analysons l’impact de la Loi sur la parité qui s’est d’abord imposée en 2001 aux villes de plus de 3 500 habitants, puis en 2014 à celles de plus de 1 000 habitants. Dans les deux cas, cette loi a imposé 50 % de femmes sur les listes candidates aux élections municipales. Nous trouvons que cette loi a largement augmenté le nombre de femmes conseillères municipales mais qu’elle n’a pas entraîné une augmentation du nombre de femmes à la position de maire.Using evidence from France, this paper argues that gender quotas mechanically attract new women in politics but fail to trigger a self-sustained dynamics that would help women climb the ladder. I analyze the impact of two gender quotas which were first introduced in 2001 in municipalities above 3,500 inhabitants and extended in 2014 to municipalities between 1,000 and 3,500 inhabitants. They both imposed 50% of women in candidate lists. I find that they largely increased the share of female municipal councillors but did not lead to an increase in the number of women at the next hierarchical level: the position of mayor. 

Article in French

Idriss Fontaine
L’effet causal du nombre d’enfants sur l’offre de travail des mères : le cas de la France métropolitaine et de ses départements d’outre-mer 
The causal effect of family size on mothers’ labor supply: evidence from France and its overseas regions

Nous étudions l’effet causal d’un accroissement du nombre d’enfants sur l’activité des mères en distinguant la France métropolitaine de ses départements d’outre-mer. À partir d’un modèle à variables instrumentales, exploitant deux sources exogènes de fécondité (les naissances gémellaires et la non-mixité sexuelle des aînés), nous trouvons que l’ampleur de l’effet causal négatif diffère selon le territoire considéré. Ainsi, pour une mère réunionnaise, avoir plus de deux (resp. trois) enfants réduit la probabilité de participation d’environ 12,5 (resp. 13,9) points de pourcentage. Le même effet est significativement moins élevé en France métropolitaine où il s’élève à 8,9 (resp. 7,4) points. Les départements de Martinique, Guadeloupe et Guyane se distinguent de La Réunion dans la mesure où l’effet causal n’est pas significativement différent de celui observé en France métropolitaine. Nous montrons également que l’ampleur de l’impact causal varie 1) avec l’âge de l’enfant le plus jeune, 2) avec le niveau de diplôme de la mère et 3) au sein des régions de France métropolitaine.We investigate the causal impact of family size on mothers’ labor supply for France and its overseas regions. Using an instrumental variable (IV) model of participation, exploiting two exogenous increases of fertility through twin births and gender mix composition, we find that the magnitude of the negative causal impact is varying. In particular, for a Reunionese mother, having more than two children (resp. three) reduces labor market participation of about 12.5 (resp. 13.9) percentage points. The same effect is significantly lower in mainland France since it decreases female activity by around 8.9 (resp. 7.4) points. The other three French overseas regions differ from Réunion because the causal impact is not statistically different from mainland France. We also show that the magnitude of the negative impact is varying with 1) the age of the youngest child, 2) mothers’ education level and 3) across mainland France regions. The supply of childcare at the regional level seems to explain, at least in part, this geographical difference. 

Article in French