Septembre 2016, 67 (5) – Avancées de la recherche en microéconomie appliquée à l’occasion des XXXIIes JMA (Clermont-Ferrand, 2015)

picsues_risque_cc0domainepublicSous la direction de Thierry Blayac et Lisette Ibanez

Ce numéro spécial de la Revue économique publie une sélection de contributions présentées lors des XXXIIes Journées de microéconomie appliquée (JMA 2015). Le premier article, qui recourt à la méthodologie expérimentale, traite de la performance des mécanismes d’enchères à valeurs communes. Trois articles abordent ensuite la notion de risque dans les décisions des agents économiques (excès de confiance et aversion au risque, risque de défaut des banques, risque du point de vue des investisseurs). Les trois derniers articles se penchent sur les problèmes de réglementation, de régulation optimale et de concurrence sur des marchés très divers (aide étatique, marché officinal ou encore marché des carburants).

Image : Picsues. CC0 Public Domain

Consultation sur Cairn

Au sommaire :

Introduction, par Thierry Blayac et Lisette Ibanez – Consulter

Ce numéro spécial de la Revue économique fait suite aux XXXIIes Journées de microéconomie appliquée (JMA) qui se sont déroulées les 4 et 5 juin 2015 à Montpellier. Plus de 160 participants ont assisté à cette manifestation scientifique organisée par l’unité mixte de recherche LAMETA (Laboratoire montpelliérain d’économie théorique et appliquée, UMR 5474 du CNRS, UMR 1135 de l’INRA). À l’issue de la…

Common Value Auctions with Voluntary and Qualified Entry, par Marco Casari, Timothy N. Cason Consulter

We study auctions under different entry rules. In the field, individuals self-select into auctions and regulations often require them to meet specific qualifications. In this experiment we assess the role of voluntary entry and financial requirements on the incidence of severe overbidding and bankruptcies, which are widespread in common value auctions. We show that voluntary entry amplifies overbidding and increases bankruptcy rates. Qualified entry has only modest impacts on overbidding. This study adds new insights to existing experiments where all subjects are usually placed exogenously into auctions.

Théories implicites et excès de confiance : une expérience de terrain, par Bertrand Koebel, André Schmitt, Sandrine Spaeter Consulter

La manière dont les individus considèrent leur intelligence est importante dans leur motivation et leur réussite (Carol Dweck), et elle influence également leur capacité d’auto-évaluation. Dans cet article, nous cherchons à tester l’impact des théories implicites sur l’excès de confiance. L’expérience conduite avec de jeunes cadres vietnamiens inscrits à un programme MBA en cours du soir nous permet de contrôler les principales variables démographiques et professionnelles. Le résultat principal de notre étude est que les théories implicites combinées au revenu ont un impact significatif sur l’excès de confiance. Les sujets de l’étude affichent aussi un excès de confiance absolu qui est significatif. Toutefois, il ne dépend pas du genre. Nous étudions également les relations entre théories implicites et prise de risque.

Crise de la dette souveraine dans l’Union européenne : transparence des banques et spreads de CDS, par Hervé Alexandre, François Guillemin, Catherine Refait-Alexandre – Consulter

Nous étudions l’impact de la transparence des banques sur l’évolution des spreads de leurscredit default swaps (CDS) pendant la crise de la dette souveraine au sein de l’Union européenne. La transparence aide les investisseurs à fonder leurs anticipations et peut réduire la prime de risque informationnelle ainsi que les spreads de CDS. Nous calculons la variation anormale cumulée du spread (VACS) lors de seize annonces de dégradation de notation souveraine, de 2011 à mi-2013. Nous construisons deux indices de transparence : l’un mesure la transparence globale de la banque, l’autre mesure sa transparence vis-à-vis de l’exposition au risque souverain. Nous montrons que l’exposition au risque souverain accroît la VACS, alors que la transparence de la banque vis-à-vis de ce risque réduit la VACS ; l’information tend donc à réduire la prime de risque. Cependant, la transparence globale augmente la VACS ; les investisseurs semblent désapprouver une communication trop large et trop abondante.

D’un indice de détection d’anomalies à l’usage des investisseurs, par Philippe Bernard, Najat El Mekkaoui de Freitas, Bertrand Maillet, Alejandro Modesto – Consulter

La détection de fraudes est un enjeu essentiel pour les investisseurs et les autorités financières. Le système de Ponzi mis en place par Bernard Madoff est une illustration emblématique d’une fraude de grande envergure, toujours possible lorsqu’elle est bien orchestrée. Les méthodes traditionnelles pour détecter les fraudes exigent de longues et coûteuses enquêtes, nécessitant des connaissances financières et juridiques pointues, et des professionnels hautement qualifiés. Nous poursuivons et étendons ici l’intuition de Billioet al. [2015], qui suggèrent l’utilisation d’une mesure de performance – dénommée GUN – pour construire un indice de détection de fraude. Afin d’illustrer la méthodologie et d’en montrer son utilité, nous analysons d’abord le cas Madoff, puis, sur plusieurs marchés d’OPCVM internationaux d’actions commercialisables en France, le nombre de fonds potentiellement susceptibles de fraude (ou de sous-performance avérée). Le système d’alerte proposé permet de détecter des anomalies sur plusieurs dizaines de fonds, qui devraient ainsi faire l’objet d’une attention particulière.

Monopole officinal et concurrence en prix pour la délivrance des médicaments non remboursables : l’exemple français par Céline Pilorge – Consulter

Cette étude analyse l’existence d’une concurrence en prix sur le marché des médicaments non remboursables, dans un cadre de monopole officinal en France. À partir de données de prix mensuelles pour trente médicaments pour un échantillon de 4 700 pharmacies, entre 2006 et 2008, le niveau des prix est comparé selon le degré de concurrence dans l’environnement proche de la pharmacie, mesurée à partir d’un indicateur fin de densité communale. Les résultats indiquent que la concurrence s’exerce très peu sur ce segment de marché. Alors que le degré de concurrence est très variable entre les pharmacies, la plupart d’entre elles vendent au même prix. Ces résultats interrogent sur les effets d’une ouverture de ce marché à de nouveaux entrants, au regard des expériences étrangères.

Changement d’enseigne sur le marché français des carburants : effets sur la concurrence locale d’une baisse des prix, par Étienne Chamayou, Ronan Le Saout – Consulter

La microsimulation a souvent été utilisée pour simuler les effets de réformes du remboursement des soins, mais le plus souvent dans un cadre statique sans modification des comportements des patients. Geoffard et de Lagasnerie [2013] ont notamment suivi cette méthodologie pour examiner l’impact de l’instauration d’une franchise, d’un ticket modérateur unique et d’un plafond de reste à charge. Cet article prolonge ce travail en y introduisant des réactions comportementales calibrées à partir des conclusions des études empiriques mesurant l’élasticité-prix de la demande de soins, c’est-à-dire la variation de consommation de soins consécutive à une modification de la couverture des soins. En intégrant dans le modèle de microsimulation des réactions comportementales, cette étude montre que, jusqu’à une certaine valeur de la franchise (égale à environ 100 euros pour une élasticité-prix de la demande de soins fixée à – 0,2), l’effet de renchérissement du coût des soins du fait de la franchise et du ticket modérateur domine l’effet du plafonnement de reste à charge qui réduit le coût des soins pour certains assurés. Dans ces cas, il est possible de diminuer le plafond de reste à charge grâce au surplus engendré pour l’assurance maladie publique par la diminution de la consommation des assurés. À partir d’une franchise de 100 euros, l’effet s’inverse et il est alors nécessaire d’augmenter le plafond pour garder le même niveau de dépenses pour l’assurance maladie publique.